Traitement de texte Atlantis - Aide en ligne
  

 

Recherche avec expressions régulières

Caractères génériques et expressions régulières

Les caractères génériques dans Atlantis

? et *

< et >

<< et ^p

Les ensembles de caractères […] et [!…]

Les quantificateurs @ et {n,m}

Les parenthèses (…) et numéros de groupes \n

Les délimiteurs environnementaux |…|

Valeur littérale pour les caractères génériques

Expressions régulières et caractères spéciaux

Exemples d'utilisation des expressions régulières

Trouver des paragraphes dupliqués

Changer le format de numéros de téléphone

Convertir les adresses email en hyperliens

Encore plus d'exemples d'utilisation des expressions régulières

Voyez aussi…

Caractères génériques et expressions régulières

Les expressions régulières (on utilise parfois la contraction anglaise "regex") peuvent être utilisées pour constituer des filtres de recherche/remplacement extrêmement puissants et précis permettant de trouver des fragments de texte spécifiques, et, éventuellement, de les remplacer par un texte différent et/ou une mise en forme différente.

Une expression régulière peut contenir :

— du texte ordinaire,

— des caractères spéciaux,

— mais aussi, et surtout, des caractères génériques.

Un caractère générique est un caractère ou symbole ayant une signification spéciale pour la fonction de recherche/remplacement : à lui tout seul, il peut être utilisé pour représenter des caractères ordinaires, des catégories de caractères, une plage alphabétique de caractères, des groupes de caractères, ou des marques de mise en forme.

Pour faire des recherches utilisant des expressions régulières, la boîte de dialogue Rechercher/Remplacer comprend l’option Caractères génériques :

Quand l'option Caractères génériques est active, les éléments de recherche/remplacement que vous saisissez dans les cases Rechercher et Remplacer par sont automatiquement traités comme étant des expressions régulières.

Quand l'option Caractères génériques est inactive, les éléments de recherche/remplacement que vous saisissez dans les cases Rechercher et Remplacer par sont automatiquement traités comme étant des caractères littéraux sans signification spéciale, et Atlantis effectue une recherche ordinaire.

Notez que les options Caractères génériques et Mot entier sont mutuellement exclusives : vous ne pourrez pas activer les deux à la fois ; ce sera ou l'une ou l'autre. En d'autres termes, vous ne pourrez utiliser l'option Mot entier que dans des recherches ordinaires ; l'option Mot entier sera indisponible lorsque vous effectuerez des recherches avec expressions régulières. Les expressions régulières vous offrent d'autres moyens de rechercher des "mots entiers".

♦ Rappels ♦

  1. Par défaut, la boîte de dialogue Rechercher/Remplacer s'ouvre sous un format compact qui utilise soit les options de recherche par défaut, soit celles précédemment utilisées. Cependant cette boîte de dialogue Rechercher/Remplacer comporte un bouton bascule Plus/Moins. Lorsque vous cliquez sur Plus, vous faites apparaître des options supplémentaires vous permettant de paramétrer plus précisément votre opération de recherche ou de remplacement, et notamment l'option Caractères génériques :

    Notez qu'après que vous ayez appuyé sur le bouton Plus, il devient un bouton Moins vous permettant de revenir au format de base de la boîte de dialogue Rechercher/Remplacer.

  2. L’option Correspondance exacte vous permet de gérer la sensibilité de la fonction de recherche/remplacement d’Atlantis, y compris lorsque vous avez recours aux expressions régulières. Pour plus de détails sur l’option Correspondance exacte, voyez la rubrique qui lui est consacrée au chapitre La recherche dans Atlantis.
  3. L’option Sens (Vers le bas, Vers le haut) vous permet de choisir la direction de l'opération de recherche/remplacement. Les schémas de recherche/remplacement avec expressions régulières que nous vous présentons comme exemples ont été conçus pour des recherches faites vers le bas des documents. Si vous les utilisez dans un sens contraire, c’est-à-dire du bas vers le haut des documents, les résultats pourraient s’avérer différents, voire incorrects. Utilisez-les donc comme ils ont été conçus, avec une recherche dirigée vers le bas des documents. D'une manière générale, créez vos schémas de recherche/remplacement avec une direction de recherche spécifique. Et utilisez-les en gardant la même direction de recherche.
  4. Il pourra vous arriver d’utiliser un filtre de recherche/remplacement dans des documents trop longs ou inappropriés à la recherche en question. Si vous avez alors l’impression que les choses échappent à votre contrôle ou qu’elles traînent de trop en longueur, appuyez sur la touche Ech ou Échap (Échappement) : Atlantis s’arrêtera de chercher immédiatement. Notez cependant que toutes les chaînes de caractères déjà trouvées par Atlantis avant que vous n’interrompiez la recherche resteront visibles dans la fenêtre de document en tant que sélection (multiple) afin que vous puissiez les examiner à loisir.

Les caractères génériques dans Atlantis

? et *

? (le point d’interrogation) est le caractère générique le plus général. Il sert à représenter n’importe quel caractère pris individuellement, littéral ou non : lettre de l’alphabet, signe de ponctuation, espace, marque de fin de paragraphe, et même graphisme. En bref, tout élément distinct pouvant entrer dans la composition d'un document.

Par exemple, l’expression l?s (avec l’option Correspondance exacte activée) permettrait de trouver des séquences de caractères comme “las”, “les”, “lès” “lis”, ou “lys”, etc. L'expression b?lle (avec l’option Correspondance exacte désactivée) permettrait de trouver des séquences de caractères comme “balle”, “belle”, “bille”, “bullé”, etc.

* (l’astérisque) sert à représenter n’importe quelle chaîne de caractères, littéraux ou non : lettres de l’alphabet, signes de ponctuation, espaces, marques de fin de paragraphe, et même graphismes ou chaîne de caractères vide. En bref, toute association d'éléments pouvant entrer dans la composition d'un document.

Par exemple, l’expression l*t permettrait de trouver des mots comme “ledit” “ligot”, “livet”, “loquet”, “lysat”, “l'aligot”, ou des fragments de texte beaucoup plus long comme “les membres de la famille humaine et”. Etc. Dans ce genre de recherche, l’astérisque couvre tout ce qui peut se trouver entre les caractères spécifiés dans l’expression régulière.

Mais attention ! Il y a des exceptions et des cas particuliers à prendre en considération :

Il est inutile d'associer le caractère générique ? à un quantificateur. En effet, la recherche effectuée par Atlantis est toujours “frugale” dans ce cas de figure-là, — et ce, quel que soit le quantificateur éventuellement employé, @, ou {n,m}. En d’autres termes, toute recherche faite avec ?@, ?{0,}, ou ?{1,} donnerait les mêmes résultats qu'une recherche faite avec ?, — c'est-à-dire qu'elle trouverait n’importe quel caractère pris individuellement. Autant donc utiliser le caractère générique ? tout seul, et ne pas lui accoler de quantificateur.

Toute recherche faite avec le caractère générique * employé seul fonctionne également de manière "frugale", c'est-à-dire qu'elle trouverait, elle aussi, n’importe quel caractère pris individuellement, comme à, y, ou des articles élidés comme l dans "l'abri", par exemple.

Il est également inutile d'associer le caractère générique * à un quantificateur. En effet, la recherche effectuée par Atlantis est toujours “frugale” dans ce cas de figure-là, — et ce, quel que soit le quantificateur éventuellement employé, @, ou {n,m}. En d'autres termes, toute recherche faite avec *@, *{0,}, ou *{1,} donnerait les mêmes résultats qu'une recherche faite avec *, — c'est-à-dire qu'elle trouverait n’importe quel caractère pris individuellement, comme à, y, ou des articles élidés comme l dans "l'abri", par exemple. Autant donc utiliser le caractère générique * tout seul, et ne pas lui accoler de quantificateur.

Si vous voulez rechercher "tout mot simple", vous pouvez utiliser indifféremment l'expression régulière <*> ou bien <^${1,}>. Chacune de ces expressions capturera tout mot du dictionnaire, y compris les articles, élidés ou pas. Mais si vous considérez que les ensembles “mot+apostrophe” ou “article+apostrophe” ou "conjonction+apostrophe" sont des mots, il vous faudra utiliser l’expression régulière suivante qui intègre le caractère apostrophe : <[^$']{1,}>. Enfin, si vous voulez inclure les “mots” à trait d’union dans votre recherche, il vous faudra utiliser la formule <[^$'\-]{1,}> qui intègre le caractère "trait d'union". Notez que l'expression régulière <*> ne vous permettra pas de rechercher les ensembles “mot+apostrophe” ou “article+apostrophe” ou "conjonction+apostrophe", pas plus que les “mots” à trait d’union. En effet, les mots que pourrait trouver une recherche faite avec <*> seraient obligatoirement des mots simples sans trait d'union ni apostrophe.

< et >

< sert à représenter le début d’un mot.

Par exemple, l’expression <comp permettrait de trouver “comp” au début de mots comme “compact”, “compétition”, “comptage”, “compulsion”, mais laisserait de côté des mots comme “accompli” “biocompatible”, ou “surcomposé”, bien qu’ils comprennent la chaîne de caractères “comp” eux aussi.

> sert à représenter la fin d’un mot.

Par exemple, l’expression ter> permettrait de trouver “ter” à la fin de mots comme “abriter”, “adopter”, “breveter”, “susciter”, mais laisserait de côté des mots comme “atterrer” “chatterton”, ou “interpoler”, bien qu’ils comprennent la chaîne de caractères “ter” eux aussi.

<< et ^p

<< sert à représenter le début d’un paragraphe.

Par exemple, l’expression <<1. permettrait de trouver “1.” au début, mais pas au milieu, ni à la fin d’un paragraphe.

Notez que << peut s’utiliser conjointement avec <.

Par exemple, l’expression <<<*> permettrait de trouver n’importe quel mot situé au début d’un paragraphe. <<<comp permettrait de trouver n’importe quel mot situé au début d’un paragraphe, et commençant par “comp”.

^p sert à représenter la fin d’un paragraphe.

Par exemple, l’expression charité^p permettrait de trouver “charité” à la fin, mais pas au début, ni au milieu d’un paragraphe.

Les ensembles de caractères […] et [!…]

Les crochets […] servent à représenter des ensembles de caractères. Chacun des caractères spécifiés sera obligatoirement considéré individuellement, et à tour de rôle dans la recherche. En d'autres termes, vous demandez à Atlantis de rechercher tel caractère ou tel autre, ou tel autre encore. Etc.

Par exemple, l’expression [aei] représente les caractères “a”, “e”, et “i”, pris individuellement. Aussi, l’expression l[aei]s permettrait de trouver des mots comme “las”, “les”, “lès” “lis”, mais pas “leasing”.

Notez que dans une expression régulière, aei, employé sans crochets, permettrait de trouver toute succession littérale des caractères “aei” dans un document. Ainsi, aei, utilisé dans une expression régulière, vous permettrait, par exemple, de trouver “aei” dans "élaeis” :

élaeis

Notez aussi que le trait d’union doit être précédé d’une barre oblique inverse [\-] si vous voulez le rechercher en tant que caractère ordinaire dans une expression régulière placée entre crochets. Voyez plus bas la rubrique Valeur littérale pour les caractères génériques pour plus de précisions.

Il est possible de spécifier des plages de caractères à l’intérieur des expressions régulières définissant un ensemble de caractères. Cela se fait à l’aide d’un trait d’union joignant les caractères délimitant la plage.

Par exemple, l’expression [a-z] représente tout caractère alphabétique compris entre “a” et “z”. L’expression [d-s] représenterait tout caractère alphabétique compris entre “d” et “s”. Etc.

Notez que ces plages de caractères doivent être exprimées dans un ordre ascendant. Vous pourrez spécifier [a-z], mais pas [z-a].

Il est même possible de spécifier à la fois des plages de caractères et des caractères particuliers à l’intérieur d’une même plage de caractères.

Par exemple, l’expression [b-df-hj-np-tv-xz] représente n’importe quelle consonne. Cette expression contient 5 plages de caractères différentes : de “b” à “d”, de “f” à “h”, de “j” à “n”, de “p” à “t”, et de “v” à “x”. Elle contient aussi 1 caractère particulier “z”.

Enfin, il est possible de créer des plages de caractères couvrant tout ce qui n’est pas défini expressément dans l’ensemble de caractères spécifié. On utilise pour cela le symbole ! (point d'exclamation) que l’on place immédiatement après le crochet ouvrant [ de l’ensemble de caractères. En d’autres termes, le symbole ! placé au début d’un ensemble de caractères exclut de la recherche les caractères ou plages de caractères qui le suivent.

Par exemple, l’expression [!a-e] couvre tout caractère à l’exception des caractères spécifiés dans la plage “a-e”, c’est-à-dire les caractères “a”, “b”, “c”, “d”, “e”.

Important !

Les crochets utilisés dans une expression régulière servent à rechercher,  — ou bien des caractères pris individuellement,  — ou bien des plages de caractères, où chaque caractère est lui aussi considéré individuellement. Par conséquent, vous ne pouvez pas inclure de quantificateur (multiplicateur) à l'intérieur même d'une paire de crochets. Tout quantificateur éventuel doit être impérativement être utilisé à la droite des paires de crochets.

Vous pourriez donc éventuellement avoir [agl]{0,}, ou bien [bmo]@, ou bien encore [a-g]{0,}, par exemple. Mais vous ne pouvez pas écrire [a{0,}], ou bien [a@], ou bien encore [a-g{0,}].

Voyez la rubrique suivante pour plus de détails sur l'utilisation de quantificateurs dans les expressions régulières d'Atlantis.

Les quantificateurs @ et {n,m}

@ et {n,m} servent tous deux à représenter combien d’occurrences du caractère ou de l’expression qui les précède doivent être recherchées.

@ sert à représenter une ou plusieurs occurrences du caractère ou de l’expression le précédant.

Par exemple, l’expression co@l vous permettrait de trouver des mots comme “col” et “cool”.

{n,m} peut être utilisé de trois manières différentes :

  1. {n} sert à représenter exactement n occurrences du caractère ou de l’expression le précédant.

    Par exemple, l’expression <[0-9]{3}> vous permettrait de trouver tout nombre à 3 chiffres comme par exemple “115”, “298”, “952”, etc.

  2. {n,} sert à représenter au moins n occurrences du caractère ou de l’expression le précédant.

    Par exemple, l’expression <t[a-z]{3,}d> vous permettrait de trouver tout mot commençant par “t”, se terminant par “d”, et comprenant au moins 3 caractères entre “t” et “d”, comme, par exemple, “tabard”, “tabloïd”, “têtard”, ou “trouillard”.

  3. {n,m} sert à représenter de n à m occurrences du caractère ou de l’expression le précédant.

    Par exemple, l’expression <[a-z]{3,6}> vous permettrait de trouver tout mot comprenant 3, 4, 5, ou 6 caractères, comme par exemple “but”, “daim”, “galop”, “saison”.

Notez que vous pouvez donner la valeur 0 (zéro) à n dans le quantificateur {n,m}. Cela signifiera que zéro occurrence du caractère ou de l’expression précédant le quantificateur est envisagée.

Par exemple, l’expression <[0-9]{4}[\- ]{0,1}[0-9]{4}[\- ]{0,1}[0-9]{4}[\- ]{0,1}[0-9]{4}> vous permettrait de trouver tout numéro de carte de crédit à 16 chiffres, que ces numéros contiennent, ou pas, des traits d’union ou des caractères espaces séparateurs :

1234-5678-9012-3456
1234 5678 9012 3456
1234567890123456

Dans l’expression régulière ci-dessus, [\- ]{0,1} représente “zéro ou une occurrence d’un trait d’union ou d’un caractère espace”.

Remarques à propos des quantificateurs @ et {n,m} :

Les quantificateurs @ et {n,m} servent tous deux à représenter combien d’occurrences du caractère ou de l’expression qui les précède doivent être recherchées. Mais il existe une différence fondamentale entre ces deux quantificateurs :

Quand vous utilisez @, Atlantis effectue une recherche que les anglo-saxons appellent "lazy matching", c’est-à-dire qu’il se comporte de manière "frugale". Cette recherche faite sans appétit permet de rechercher aussi peu d’occurrences que possible du caractère ou de l’expression qui précède le quantificateur.

Quand vous utilisez {n,m}, Atlantis effectue au contraire une recherche que les anglo-saxons appellent "greedy matching", c’est-à-dire qu’il se comporte de manière "vorace". Cette recherche faite avec appétit permet de rechercher autant d’occurrences que possible du caractère ou de l’expression qui précède le quantificateur.

Prenons un exemple.

À première vue, les expressions bute@ et bute{1,} semblent toutes deux permettre d’effectuer une recherche identique. De fait, ces deux expressions représentent une recherche de la séquence de caractères “but”, suivie d’au moins une occurrence de la voyelle “e”, quelle que soit sa “couleur” (e, é, è, ê, ë). Mais le résultat sera différent selon que vous utiliserez bute@ ou bute{1,}.

Si vous utilisez bute@, la recherche s’arrêtera dès qu’une seule occurrence de la voyelle “e” aura été trouvée après “but”. Cette recherche “frugale” sélectionnera donc éventuellement le mot “buté” entier, mais seulement “buté” dans le mot “butée” :

buté

butée

Tandis que si vous utilisez bute{1,}, cette recherche “vorace” sélectionnera éventuellement le mot “buté” entier, mais aussi le mot “butée” tout entier :

buté

butée

En d’autres termes, bute@ s’arrêtera aux quatre premiers caractères de “butée”, tandis que bute{1,} s’emparera d’autant de voyelles “e” que possible, et sélectionnera aussi “butée” en entier.

Notez cependant qu’il existe une situation où le quantificateur “{n,m}” ne se comporte plus de manière “vorace”, mais de manière “frugale”. C’est quand ce quantificateur suit le caractère générique ? qui signifie “tout caractère pris individuellement”. Par conséquent, les deux expressions régulières suivantes trouveront les mêmes textes :

?@

?{1,}

Dans les expressions régulières, les quantificateurs peuvent être associés à trois choses différentes :

  1. À tout caractère pris individuellement. Par exemple, a{1,} trouvera toute occurrence d’au moins une lettre “a”.
  2. À tout ensemble de caractères. Par exemple, [!a-z]{3} trouvera tout groupe de 3 caractères non alphabétiques.
  3. À tout groupe entre parenthèses. Voyez ci-dessous pour plus de détails.

Les parenthèses (…) et numéros de groupes \n

Quand elles sont utilisées dans un filtre de recherche à l’intérieur d’une expression régulière, les parenthèses ont, elles aussi, une signification spéciale pour Atlantis : elles lui indiquent que les éléments inclus à l’intérieur de parenthèses sont à considérer comme des groupes particuliers auxquels il pourra être fait référence par la suite dans le schéma de recherche/remplacement. Un numéro d’ordre de 1 à 9 est automatiquement attribué à chacun des groupes ainsi défini par les parenthèses, la numérotation se faisant naturellement de gauche à droite (le nombre maximum de groupes que l’on peut ainsi définir est donc de 9).

Prenons un exemple. L’expression régulière suivante contient 2 groupes entre parenthèses :

(<[A-Z].) (<*>)

Les éléments inclus à l’intérieur des premières parenthèses forment le premier groupe de cette expression régulière. Le numéro “1” est automatiquement attribué à ce groupe. Les éléments inclus à l’intérieur des deuxièmes parenthèses forment le deuxième groupe de cette même expression régulière. Le numéro “2” est automatiquement attribué à ce groupe.

De tels groupes peuvent être utilisés de 3 manières différentes :

A. Ils peuvent être associés à un quantificateur.

Par exemple, l’expression régulière (<[^$']{1,}>-){1,}<[^$']{1,}> vous permettrait de trouver tout mot composé contenant deux ou plusieurs mots séparés par un trait d’union, et comprenant éventuellement une élision marquée par une apostrophe (comme dans “s’entre-dévorer”). Cette expression trouverait par exemple “A-Z”, “a-z”, “abaisse-langues”, “accroche-cœurs”, “allume-cigares”, “amuse-gueule”, “après-rasage”, “attrape-nigauds”, “brise-fer”, “brûle-parfum”, “cache-pot”, “chasse-neige”, “ci-dessous”, “coupe-jarret”, “essuie-main”, “est-sud-est”, “faire-valoir”, “garde-barrière”, “gâte-sauce”, “hache-légume”, “je-m’en-fichisme”, “jusqu’au-boutiste”, “laisser-aller”, “laisser-faire”, “laissez-passer”, “lance-grenade”, “marie-couche-toi-là”, “monte-charge”, “oto-rhino-laryngologiste”, “pare-balle”, “passe-crassane”, “pet-en-l’air”, “pince-sans-rire”, “porte-avion”, “prie-Dieu”, “quasi-ignorance”, “quatre-vingt-dix-septième”, “qu’en-dira-t-on”, “s’entre-dévorer”, “sauve-qui-peut”, “savoir-faire”, “savoir-vivre”, “suivez-moi-jeune-homme”, “trompe-l’œil”, “va-comme-je-te-pousse”, etc.

Analyse :

Il y a 1 groupe défini par des parenthèses dans l’expression régulière ci-dessus. Ce groupe (<[^$']{1,}>-) représente “tout mot constitué d’une ou plusieurs lettres de l’alphabet et éventuellement d’une ou plusieurs apostrophes (marquant l’élision), et suivi d’un trait d’union”. Ce même groupe est associé à un quantificateur {1,} signifiant que le type de texte correspondant à ce groupe pourra éventuellement être présent une ou plusieurs fois. Ceci permet de couvrir les mots composés de plusieurs mots et comprenant plusieurs traits d’union (comme “quatre-vingt-dix-septième” ou “va-comme-je-te-pousse”, par exemple). La suite de l’expression régulière <[^$']{1,}> représente elle aussi “tout mot constitué d’une ou plusieurs lettres de l’alphabet et éventuellement d’une ou plusieurs apostrophes (marquant l’élision)”. Mais le trait d’union présent dans le premier groupe a été exclu de cette portion de l’expression régulière : en effet, le mot terminant un mot composé ne peut pas être suivi immédiatement d’un trait d’union.

B. En utilisant les numéros de ces groupes, on peut demander à Atlantis de disposer dans un ordre différent les textes qui correspondent à ces groupes.

Prenons un exemple. Supposons que nous ayons le texte suivant :

A. Joly
B. Picard
C. Moreau
É. Renaud
G. Deschamps
J. Weber
L. Boulanger
R. Pelletier
Y. Meyer

Chacune des lignes ci-dessus est composée de l’initiale d’un prénom, suivie d’un nom de famille. Si nous utilisons le filtre de recherche mentionné plus haut – (<[A-Z].) (<*>) –, il retiendra chacune de ces lignes dans sa totalité. Chaque ensemble “initiale de prénom+point” correspondra parfaitement au groupe de recherche 1 – <[A-Z]. –, tandis que les lettres composant chacun des noms correspondront parfaitement au groupe de recherche 2 – <*> –. L’espace séparant les 2 groupes dans le filtre de recherche correspondra à l’espace séparant chacun des prénoms du nom de famille dans le document.

Supposons maintenant que nous voulions transposer prénoms et noms de façon à obtenir ceci :

Joly A.
Picard B.
Moreau C.
Renaud É.
Deschamps G.
Weber J.
Boulanger L.
Pelletier R.
Meyer Y.

Cela peut être fait très rapidement avec le schéma de recherche/remplacement suivant :

Rechercher :

(<[A-Z].) (<*>)

Remplacer par :

\2 \1

Ce schéma de remplacement contient deux numéros de groupe, séparés par un caractère espace.

Ces numéros de groupe peuvent être placés dans un schéma de recherche/remplacement, et sont toujours constitués d’une barre inverse oblique \, immédiatement suivie d’un numéro d’ordre faisant référence au numéro automatiquement attribué à chacun des groupes éventuellement présents dans le filtre de recherche. De cette manière, chacun de ces numéros de groupe représente à lui tout seul le texte trouvé grâce à la portion d’expression régulière contenue dans le groupe de recherche de même numéro. Dans l’exemple ci-dessus, (<[A-Z].) (<*>) trouvera tout d’abord “A. Joly”. Le groupe 1 aura trouvé “A.”; le groupe 2 “Joly”. Dans le schéma de remplacement, \2 représentera donc “Joly”, et \1 représentera “A.” Il est donc possible de réordonner le texte correspondant aux groupes 1 et 2 de façon que le texte du groupe 2 précède celui du groupe 1, avec un caractère espace intercalaire. C’est ce schéma de remplacement qu’exprime \2 \1.

Notez qu’un schéma de remplacement saisi dans la zone Remplacer par n’a pas besoin de contenir une référence à tous les groupes prédéfinis dans la zone Remplacer. Omettre de faire référence dans la zone Remplacer par à un ou plusieurs groupes prédéfinis dans la zone Rechercher pourra vous permettre tout simplement de supprimer le texte correspondant dans le document.

Reprenons l’exemple ci-dessus. Supposons qu’au lieu d’utiliser le schéma de remplacement complet \2 \1, nous utilisions simplement \2. De ce fait, le texte correspondant au groupe 1 ne sera pas inclus dans le texte de remplacement. En d’autres termes, le texte correspondant au groupe 1 (c’est-à-dire l’ensemble “prénom+point”) sera retiré du document, et seul le texte correspondant au groupe 2 sera substitué au texte original. Nous obtiendrons donc ceci :

Joly
Picard
Moreau
Renaud
Deschamps
Weber
Boulanger
Pelletier
Meyer

Notez qu’un numéro de groupe peut être utilisé de manière récursive à l’intérieur d’un même schéma de remplacement.

Prenons un exemple.

Le filtre de recherche (<<[!^p]{1,}) vous permettrait de trouver les adresses email figurant dans la liste suivante :

support@compagnie.com
R&D@compagnie.com
ventes@compagnie.com

<< signifie que cette expression vise un texte se trouvant au début d’un paragraphe. [!^p]{1,} signifie que le texte visé est tout le texte du paragraphe jusqu’à la marque de fin de paragraphe, mais sans inclure cette dernière. La mise entre parenthèses de l’expression (<<[!^p]{1,}) signifie que le texte trouvé sera considéré comme un groupe auquel on peut faire référence de manière répétitive (récursive).

Associons maintenant le filtre de recherche (<<[!^p]{1,}) au schéma de remplacement suivant inséré dans la zone Remplacer par :

<a href=“mailto:\1”>\1</a>

Si nous appuyons sur le bouton Remplacer tout, nous obtiendrons le code HTML correspondant à des adresses email cliquables dans la fenêtre d’un navigateur Internet :

<a href="mailto:support@compagnie.com">support@compagnie.com</a>

<a href="mailto:R&D@compagnie.com">R&D@compagnie.com</a>

<a href="mailto:ventes@compagnie.com">ventes@compagnie.com</a>

Que s’est-il passé ?

Atlantis a trouvé successivement chacune des adresses email, et a substitué par deux fois chacune d’entre elle au numéro de groupe (\1) la représentant dans le schéma de remplacement :

<a href=“mailto:\1”>\1</a>

C. Les numéros de groupe \n peuvent être utilisés à l’intérieur même d’un filtre de recherche afin d’identifier tout texte récurrent.

Par exemple, (<[a-z]@>) \1 pourrait servir à détecter des doublons comme, par exemple, “très très” dans “J’en avais très très envie !”

Dans ce filtre de recherche, le groupe 1 (<[a-z]@>) a pour pendant “n’importe quel mot” du document, et le numéro de groupe \1 a pour pendant tout autre mot identique à celui déjà trouvé par le groupe 1. Le filtre de recherche signalera donc toute répétition de mots qui se suivent. Dans notre exemple, (<[a-z]@>) trouvera la première occurrence de “très”, tandis que \1 trouvera tout mot identique à celui que vient de trouver (<[a-z]@>), c’est-à-dire une répétition du mot “très” :

“J’en avais très très envie !”

Notez que ces numéros de groupe ne peuvent pas être utilisés à l'intérieur d'une plage de caractères. Par exemple, vous ne pourriez pas faire référence à un groupe prédéfini de la manière suivante : [\1d-p]. Tout numéro de groupe éventuellement utilisé devra se trouver à l'extérieur de la plage de caractères. Vous pourriez par exemple utiliser : [d-p]\1 ou bien \1[d-p].

Les délimiteurs environnementaux |…|

Vous réaliserez des opérations de recherche/remplacement plus précises si vous spécifiez un “environnement” dans le filtre de recherche. Par "environnement", on entend tous éléments susceptibles de se trouver dans l’environnement du texte recherché, soit q’ils le précèdent, soit qu’ils le suivent.

Pour préciser un tel environnement restrictif dans une expression régulière, vous utiliserez le symbole | (c’est-à-dire la “barre verticale”). Atlantis recherchera alors automatiquement une concordance entre toute portion de l’expression régulière placée avant le caractère générique | et le texte précédant le fragment de document trouvé ; ainsi qu’entre toute portion de l’expression régulière placée après le caractère générique | et le texte suivant le fragment de document trouvé. En d’autre termes, vous pouvez utiliser un ou deux caractères génériques | pour préciser ce qui devra précéder et/ou suivre le texte recherché.

Prenons un exemple. Supposons que vous ayez la liste suivante, constituée de numéros de téléphone internationaux :

+1-646-222-3333
+49-89-636-48018
+1-541-754-3010
+1-562-756-2233
+49-0711-680-0
+54-11-5530-3250
+44-0844-800-2400
+1-800-233-4175

Ces numéros comprennent tous un code de pays (1, 44, 49, ou 54) précédé par le signe “+”.

Supposons que vous deviez sélectionner tout numéro de téléphone allemand dans cette liste sans son code de pays. Il faut vous assurer que les numéros trouvés commenceront bien par “+49”, mais que la sélection qui en sera faite ne comprendra pas le code “+49”.

L’expression régulière +49-[!^p]{1,} sélectionnerait tout numéro de téléphone allemand avec son code de pays :

+1-646-222-3333
+49-89-636-48018
+1-541-754-3010
+1-562-756-2233
+49-0711-680-0
+54-11-5530-3250
+44-0844-800-2400
+1-800-233-4175

Dans l’expression régulière ci-dessus, +49- sera naturellement mis en correspondance avec le code du pays, suivi d’un trait d’union. [!^p]{1,} sera mis en correspondance avec le numéro de téléphone proprement dit, c’est-à-dire avec l’ensemble des caractères placés après “+49-”, jusqu’à la marque de fin de paragraphe non comprise.

Introduisons maintenant un délimiteur environnemental | après +49- dans l’expression régulière ci-dessus. Nous obtenons ceci :

+49-|[!^p]{1,}

Cette nouvelle expression sélectionnera les numéros de téléphone allemands sans le code de pays :

+1-646-222-3333
+49-89-636-48018
+1-541-754-3010
+1-562-756-2233
+49-0711-680-0
+54-11-5530-3250
+44-0844-800-2400
+1-800-233-4175

Dans l’exemple précédent, nous avons spécifié un environnement précédant le texte recherché. Mais vous pourrez vouloir spécifier également un environnement suivant le texte recherché.

Supposons que vous vouliez trouver dans la liste ci-dessous tout numéro de téléphone américain à appel gratuit (ceux qui sont précédés du code “+1” et suivis de l'indication "-appel gratuit") :

+1-646-222-3333
+49-89-636-48018
+1-541-754-3010-appel gratuit
+1-562-756-2233
+49-0711-680-0
+54-11-5530-3250
+44-0844-800-2400
+1-800-233-4175-appel gratuit

L’expression régulière +1-|[!^p]@|-appel gratuit vous permettra de sélectionner les numéros concernés :

+1-646-222-3333
+49-89-636-48018
+1-541-754-3010-appel gratuit
+1-562-756-2233
+49-0711-680-0
+54-11-5530-3250
+44-0844-800-2400
+1-800-233-4175-appel gratuit

Analyse :

Dans l’expression régulière ci-dessus, +1- se trouve à gauche du premier délimiteur environnemental |. Cette partie de l’expression permet à Atlantis d’identifier les numéros américains visés. -appel gratuit, quant à lui, se trouve à droite du deuxième délimiteur environnemental |. Cette partie de l’expression permet à Atlantis d’identifier les numéros dont l’appel est gratuit. Mais ces “environnements” ne font pas partie de la sélection opérée par Atlantis. Ils ne lui servent qu’à localiser le texte recherché avec grande précision.

Il vous arrivera de vouloir spécifier uniquement l’environnement suivant le texte recherché. Vous devrez quand même utiliser deux délimiteurs environnementaux |, mais le premier d’entre eux devra se trouver au tout début de l’expression régulière. Par exemple, l’expression |[!^p]@|-appel gratuit trouverait tout numéro de téléphone à appel gratuit :

+1-646-222-3333
+49-89-636-48018
+1-541-754-3010-appel gratuit
+1-562-756-2233
+49-0711-680-0-appel gratuit
+54-11-5530-3250
+44-0844-800-2400-appel gratuit
+1-800-233-4175-appel gratuit

Analyse :

Dans l’expression régulière ci-dessus, -appel gratuit est situé après le second délimiteur environnemental |. Ce texte servira à localiser les numéros à appel gratuit, mais seule la portion de l’expression régulière située entre les deux délimiteurs environnementaux |[!^p]@| sera effectivement mise en correspondance avec le texte du document. En d’autres termes, le texte -appel gratuit ne fera pas partie de la sélection opérée par Atlantis.

Valeur littérale pour les caractères génériques

Étant donné que les caractères génériques ont une signification particulière dans tout ensemble de caractères défini à l’intérieur d’une expression régulière, Atlantis ne peut évidemment pas les prendre dans leur sens littéral quand ils y sont utilisés. Par conséquent, si vous voulez inclure un caractère générique dans une expression régulière en tant que caractère ordinaire, il vous faut neutraliser la signification spéciale qu’il a aux yeux d’Atlantis. Ça se fait en plaçant une barre oblique inverse \ devant le caractère.

Par exemple, l’expression [\?] vous permettrait de rechercher tout point d’interrogation ordinaire.

La barre oblique inverse \ ne peut pas non plus être recherchée telle quelle à travers une expression régulière. Il vous faut également neutraliser la signification spéciale qu’elle a aux yeux d’Atlantis. Ça se fait en plaçant une première barre oblique inverse \ devant le caractère \. Par exemple, l’expression régulière 1\\2 vous permettrait de rechercher la chaîne de caractères "1\2" : la barre oblique inverse ordinaire étant représentée par \\ dans l’expression régulière.

Vous procéderez de même pour rechercher tout caractère ordinaire ayant une signification non littérale dans une expression régulière : le “a” commercial @, l’accolade ouvrante {, l’accolade fermante }, le crochet ouvrant [, le crochet fermant ], la barre oblique inverse \, la parenthèse ouvrante (, la parenthèse fermante ), etc. devront tous être précédés d'une barre oblique inverse si vous voulez les rechercher en tant que caractères ordinaires dans une expression régulière.

Comme nous l’avons vu plus haut, le trait d’union sert à délimiter des plages de caractères à l’intérieur des crochets représentant eux-mêmes des ensembles de caractères : le trait d'union a donc une signification spéciale pour Atlantis quand il est placé entre crochets dans une expression régulière. Par exemple, [g-m] représente la plage de caractères allant de la lettre “g” à la lettre “m”. Aussi, si vous voulez faire une recherche de trait d’union en tant que caractère ordinaire sans signification spéciale pour Atlantis, et que cette recherche est faite entre les crochets d’une expression régulière, il faut le faire précéder d’une barre oblique inverse \. Par exemple, [g-m\-] rechercherait tout caractère allant de la lettre “g” à la lettre “m”, et suivi d’un trait d’union ordinaire.

Remarque :

À l'intérieur de crochets définissant un ensemble de caractères, les parenthèses, les accolades, les chevrons n'ont pas de signification spéciale pour Atlantis. Vous pouvez donc les rechercher en tant que caractères littéraux, comme ceci, par exemple :

[()]{0,} recherchera zéro ou plus occurrences de toute parenthèse ouvrante ou fermante.

[{}]{0,} recherchera zéro ou plus occurrences de toute accolade ouvrante ou fermante.

[<>]{0,} recherchera zéro ou plus occurrences de tout chevron ouvrant ou fermant.

Pour chercher un crochet ouvrant à l'intérieur de crochets définissant un ensemble de caractères, vous utiliserez l'expression suivante, par exemple :

[[]{0,} recherchera zéro ou plus occurrences de tout crochet ouvrant.

Par contre, pour chercher un crochet fermant à l'intérieur de crochets définissant un ensemble de caractères, vous utiliserez l'expression suivante, par exemple :

[\]]{0,} recherchera zéro ou plus occurrences de tout crochet fermant.

Notez que le crochet fermant recherché en tant que caractère littéral a besoin d'être précédé d'une barre oblique inverse afin qu'Atlantis ne le confonde pas avec le crochet fermant définissant l'ensemble de caractères visés.

Enfin, pour chercher indifféremment un crochet ouvrant ou fermant à l'intérieur de crochets définissant un ensemble de caractères, vous utiliserez l'expression suivante, par exemple :

[[\]]{0,} recherchera zéro ou plus occurrences de tout crochet ouvrant ou fermant.

Expressions régulières et caractères spéciaux

Un certain nombre de caractères spéciaux peuvent être utilisés à l’intérieur de filtres de recherche ordinaires (c’est-à-dire quand l’option Caractères génériques est inactive dans la boîte de dialogue Rechercher/Remplacer). Chacun de ces caractères spéciaux est précédé du symbole ^. Par exemple, vous pouvez saisir ^p dans la zone Rechercher pour chercher toute marque de fin de paragraphe, ^g pour chercher toute image, ^s pour chercher tout caractère espace insécable. Etc.

Mais tous ces caractères spéciaux précédés du symbole ^ peuvent également être utilisés dans des recherches avec expressions régulières (c’est-à-dire quand l’option Caractères génériques est active dans la boîte de dialogue Rechercher/Remplacer). Par exemple, <^$@e> trouverait tout mot se terminant par “e” ; <^#{2,3}> trouverait tout nombre de 2 ou 3 chiffres (“78”, “112”, etc.)

Les caractères spéciaux précédés du symbole ^ peuvent même être utilisés à l’intérieur de plages de caractères dans des expressions régulières. Par exemple, [!^p] trouverait n’importe quel caractère, à l’exception des marques de fin de paragraphe ; <[^$^#]@> trouverait tout mot comprenant des lettres et/ou des chiffres.

En résumé, les caractères spéciaux précédés du symbole ^ ont toujours la même signification pour Atlantis, qu’ils soient utilisés dans le cadre d’une recherche ordinaire, ou d’une recherche où l’option Caractères génériques est activée (c’est-à-dire dans le cadre d’une recherche avec expressions régulières).

Les boutons  situés en regard des zones de saisie Rechercher ou Remplacer par de la boîte de dialogue Rechercher/Remplacer vous permettent d'insérer les caractères spéciaux dédiés avec beaucoup de facilité. Cependant, vous pourrez vouloir les saisir directement depuis votre clavier. Vous en trouverez la liste complète ci-dessous. Deux remarques préliminaires :

  1. Quand le symbole ^ est tapé au clavier à droite de la ligne de caractères AZERTYUIOP, et qu'il est immédiatement suivi de la frappe d'une voyelle minuscule ou majuscule (a/A, e/E, i/I, o/O, ou u/U), il est automatiquement transformé en "chapeau" ou accent circonflexe recouvrant la voyelle qui le suivait. C'est ainsi que vous obtenez les caractères â/Â, ê/Ê , î /Î , ô/Ô , ou û/Û du français. Par conséquent, si vous voulez taper le symbole ^, puis le faire suivre d'une voyelle tout en le préservant en tant que symbole ^, il vous faudra procéder autrement. Vous pouvez utiliser, au choix :

    — le caractère ^ se trouvant sur la ligne supérieure du clavier avec le chiffre 9, et appuyez sur les touches Alt Gr + ^, puis tapez la voyelle qui doit suivre;

    — le code ASCII correspondant, c'est-à-dire tapez Alt + 094, puis tapez la voyelle qui doit suivre;

    — le caractère ^ se trouvant à droite la ligne de caractères AZERTYUIOP, mais tapez le en double, puis effacez la deuxième occurrence, et ne tapez la voyelle qu'ensuite.

  2. Certains de ces caractères spéciaux précédés du symbole ^ ne peuvent être utilisés que dans la zone Rechercher, d’autres ne peuvent être utilisés que dans la zone Remplacer par, tandis que d’autres encore peuvent être utilisés à la fois dans la zone Rechercher et dans la zone Remplacer par.

Caractères spéciaux pouvant être utilisés indifféremment dans la zone Rechercher ou Remplacer par :

Caractère

Description

^nnn

Caractère de code ASCII

“nnn” est à remplacer par le code ASCII du caractère. “nnn” doit être plus grand que 31 et inférieur à 128. Table ASCII

^0nnn

Caractère de code ANSI

"0" est le chiffre zéro. “nnn” est à remplacer par le code ANSI du caractère. “nnn” doit être plus grand que 31 et inférieur à 256. Table ANSI

^unnn

Caractère Unicode

Dans la zone Rechercher, tapez Alt+094, puis la voyelle minuscule u, puis “nnn”. “nnn” est à remplacer par le code Unicode décimal du caractère. “nnn” doit être plus grand que 31.

Notez que vous pouvez utiliser la boîte de dialogue Insertion | Symbole ou caractère… d’Atlantis pour déterminer le code décimal correspondant aux caractères visés. Vous pouvez également utiliser le copier/coller et les convertisseurs disponibles en ligne. Vous en trouverez en langue française à l'adresse Convertir un texte en Unicode, et aussi à l'adresse Convertisseur de code Unicode. Un troisième est disponible en langue anglaise à l'adresse Unicode Character Finder.

^t ou ^9

Caractère de tabulation

^l ou ^11

Saut de ligne manuel

^m ou ^12

Saut de page manuel

^p ou ^13

Marque de fin de paragraphe

^n ou ^14

Saut de colonne

^s

Espace insécable

^~

Trait d’union insécable

^-

Trait d’union conditionnel

^+

Tiret cadratin (long)

^=

Tiret demi-cadratin (court)

^^

Signe ^

Caractères spéciaux ne pouvant être utilisés que dans la zone Rechercher :

Caractère

Description

^b

Saut de section

^g ou ^1

Image ou graphisme

^2

Appel de note de bas de page ou de fin (numérotation automatique)

^f

Appel de note de bas de page (numérotation automatique)

^e

Appel de note de fin (numérotation automatique)

^w

Espace blanc

Remarque : Ce caractère spécial ^w trouvera indifféremment tout ce qui peut créer un espace blanc sur la page, c'est-à-dire un ou plusieurs caractères espace (espace ordinaire, insécable, cadratin, demi-cadratin), ou même un ou plusieurs caractères de tabulation, voire une combinaison des deux types de caractères (espace et tabulation). Si vous voulez ne rechercher spécifiquement que des caractères espace ordinaires, il vous faut utiliser le code ASCII correspondant, c'est-à-dire ^32. De même, si vous voulez ne rechercher spécifiquement que des caractères de tabulation ordinaires, il vous faut utiliser le code approprié, c'est-à-dire ^t ou bien ^9.

^?

N’importe quel caractère, alphanumérique ou pas, pris individuellement

^#

Tout chiffre pris individuellement

^$

Toute lettre prise individuellement

^U

Toute lettre majuscule

Attention ! Le caractère spécial ^U vous permet de rechercher des lettres de type "haut de casse" dont la saisie a été faite originellement en majuscules au clavier. Si le texte ciblé par votre recherche de lettres majuscules comprend des lettres ayant l'attribut de police de caractères Grandes capitales ou Petites capitales, et que ces lettres ont l'apparence d'être écrites en lettres majuscules, elles pourraient malgré tout ne pas avoir été saisies en lettres majuscules, et cacher une "sous-couche" de caractères "bas de casse", c'est-à-dire minuscules. Dans ce cas, toute recherche de "lettre majuscule" avec ^U ignorera ces lettres "capitales" qui cachent en fait des caractères de bas de casse. Voyez la rubrique Casse des caractères et attributs petites ou grandes capitales pour plus de détails à ce sujet.

^L

Toute lettre minuscule

Attention ! Le caractère spécial ^L vous permet de rechercher des lettres de type "bas de casse" dont la saisie a été faite originellement en minuscules au clavier. Si le texte ciblé par votre recherche de lettres minuscules comprend des lettres ayant l'attribut de police de caractères Grandes capitales ou Petites capitales, et que ces lettres ont l'apparence d'être écrites en lettres majuscules, elles pourraient malgré tout ne pas avoir été saisies en lettres majuscules, et cacher une "sous-couche" de caractères "bas de casse", c'est-à-dire minuscules. Dans ce cas, toute recherche de "lettre minuscule" avec ^L aboutira à la sélection de ces lettres "capitales" qui cachent en fait des caractères de bas de casse. Voyez la rubrique Casse des caractères et attributs petites ou grandes capitales pour plus de détails à ce sujet.

Caractères spéciaux ne pouvant être utilisés que dans la zone Remplacer par :

Caractère

Description

^&

Occurrence de texte correspondant au filtre de recherche (texte trouvé)

^c

Contenu du Presse-papiers de Windows

Exemples d'utilisation des expressions régulières

Trouver des paragraphes dupliqués

L’expression régulière (<<[!^p]{0,}^p)\1 vous permettrait de sélectionner les paragraphes en double dans la liste ci-dessous :

Alexandra
Anne-Charlotte
Élisabeth
Élisabeth
Geneviève
Jean-Yves
Jean-Yves
Lucienne
Pascal
René-Paul
René-Paul
Thomas
Yannick

Analyse :

<<[!^p]{0,}^p correspond à tout paragraphe : << signifie “début de paragraphe”, et ^p signifie “fin de paragraphe” ; [!^p]{0,} représente tout ce qui pourra se trouver entre le début du paragraphe et la marque de fin de paragraphe. Le quantificateur {0,} signifie qu’un paragraphe pourra être vide (c’est-à-dire n’être constitué que d’une marque de fin de paragraphe). <<[!^p]{0,}^p est placé entre parenthèses pour signaler à Atlantis qu’il devra le considérer comme un groupe. Ce groupe fait l’objet d’un rappel immédiat grâce à son numéro \1. (<<[!^p]{0,}^p)\1 sélectionnera ainsi tout paragraphe trouvé suivi d’un paragraphe identique, et donc tout ensemble de deux paragraphes identiques.

L’expression régulière (<<[!^p]{0,}^p)\1\1 vous permettrait de sélectionner des paragraphes non plus doublés, mais triplés (notez l’utilisation de deux renvois au groupe 1 : 1+1+1=3).

Quant à elle, l’expression régulière (<<[!^p]{0,}^p)\1{1,} vous permettrait de sélectionner n’importe quel ensemble de paragraphes dupliqués une ou plusieurs fois. Comme, par exemple, les paragraphes dupliqués dans la liste ci-dessous :

Alexandra
Anne-Charlotte
Élisabeth
Élisabeth
Élisabeth
Geneviève
Jean-Yves
Jean-Yves
Lucienne
Pascal
René-Paul
René-Paul
René-Paul
René-Paul
Thomas
Yannick

Supposons que vous vouliez supprimer les paragraphes qui doublonnent. Il vous suffit de combiner le filtre de recherche ci-dessus avec le schéma de remplacement suivant :

\1

Une telle opération de recherche/remplacement remplacerait chaque ensemble de paragraphes dupliqués par le premier d’entre eux. En d’autres termes, Atlantis supprimerait les paragraphes qui doublonnent, et ne garderait que le premier d’entre eux.

Changer le format de numéros de téléphone

Supposons que vous ayez une liste de numéros de téléphone internationaux comme celle-ci :

+1-646-222-3333
+49-89-636-48018
+1-541-754-3010
+1-562-756-2233
+49-0711-680-0
+54-11-5530-3250
+44-0844-800-2400
+1-800-233-4175

Chacun de ces numéros de téléphone est précédé d’un signe “+”, suivi d’un code de pays.

Supposons que vous vouliez supprimer les signes “+”, et mettre les codes de pays entre parenthèses pour aboutir au format suivant :

(1)646-222-3333

C’est possible avec le schéma de recherche/remplacement suivant :

Rechercher :

+(^#@)-([!^p]{1,})

Remplacer par :

(\1)\2

Analyse :

La recherche de +(^#@) permet de trouver le code de pays, ainsi que le “signe+” qui précède.

Quant à ([!^p]{1,}), il permettra de sélectionner le numéro de téléphone associé, tout en ignorant le trait d’union qui précède.

Le signe + et le trait d’union qui précède le numéro de téléphone sont ainsi placés hors des parenthèses utilisées dans l’expression placée dans la zone Rechercher. De cette manière, on s’assure que le signe + et le trait d’union qui précède le numéro de téléphone ne seront pas inclus dans les groupes définis par les parenthèses, et donc seront exclus de toute référence à ces groupes.

Par contre, le code de pays – ^#@ –, puis le numéro de téléphone dans son format local – [!^p]{1,} –, sont mis entre parenthèses. On pourra ainsi faire référence à ces éléments dans la zone Remplacer par à travers leurs numéros de groupe, et utiliser ces derniers pour changer le format des numéros de téléphone originaux.

L’expression régulière utilisée dans la zone Remplacer par(\1)\2 – signifie que tout code de pays et numéro de téléphone associé correspondant au schéma ^#@ et [!^p]{1,} respectivement, seront réarrangés de façon à ce qu’ils se suivent sans interruption, le code de pays étant placé en premier, et mis entre parenthèses.

Donc, si nous appliquons le schéma de recherche/remplacement ci-dessus à la liste de numéros de téléphone originale, nous obtiendrons ceci :

(1)646-222-3333
(49)89-636-48018
(1)541-754-3010
(1)562-756-2233
(49)0711-680-0
(54)11-5530-3250
(44)0844-800-2400
(1)800-233-4175

Convertir les adresses email en hyperliens

Le paragraphe suivant contient une adresses email cliquable (hyperlien) :

Support technique : support@compagnie.com

L’adresse de destination de cet hyperlien s’affiche en clair. En code HTML, le paragraphe ci-dessus peut s’écrire comme ceci :

<p>Support technique& ;: <a href="mailto:support@compagnie.com">support@compagnie.com</a></p>

Il existe cependant une autre manière de présenter un hyperlien. En voici un exemple, avec la même adresse de destination que précédemment :

Support technique

Ce type d'hyperlien n’affiche pas l’adresse associée de manière visible. Le texte affiché (“Support technique”) est différent de l’adresse associée. En code HTML, le paragraphe ci-dessus peut s’écrire comme ceci :

<p><a href="mailto:support@compagnie.com">Support technique</a></p>

Supposons maintenant que vous ayez la liste suivante d’adresses email :

Support technique : support@compagnie.com
Recherche & Développement : R&D@compagnie.com
Service après-vente : SAV@compagnie.com

Et que vous vouliez la convertir au format suivant :

Support technique
Recherche & Développement
Service après-vente

Le code HTML correspondant devra se présenter comme ceci :

<p><a href="mailto:support@compagnie.com">Support technique</a></p>
<p><a href="mailto:R&D@compagnie.com">Recherche & Développement</a></p>
<p><a href="mailto:SAV@compagnie.com">Service après-vente</a></p>

Il vous faut donc convertir le texte de la liste initiale pour qu’il se présente comme ci-dessus. Cette conversion pourra se faire en utilisant le schéma de recherche/remplacement suivant :

Rechercher :

(<<[!^p]@): ([!^p]{1,})

Remplacer par :

<p><a href="mailto:\2">\1</a></p>

Analyse :

Dans la zone Rechercher, (<<[!^p]@) permet de trouver la description correspondant à l’adresse email (“Support technique”, “Recherche & Développement”, “Service après-vente”). ([!^p]{1,}) trouve l’adresse email elle-même (“support@compagnie.com”, “R&D@compagnie.com”, “SAV@compagnie.com”).

La zone Remplacer par contient le code HTML représentant toute adresse email, plus 2 numéros de groupe, \2, et \1, dans cet ordre réarrangé. \2 sera automatiquement remplacé par l’adresse email trouvée, et \1, par la description textuelle qui lui est associée.

Encore plus d'exemples d'utilisation des expressions régulières

Nous avons constitué une collection de schémas (ou “filtres”) de recherche/remplacement utilisant les expressions régulières, et qui marchent dans Atlantis. Ces exemples sont rassemblés dans un document nommé "Traitement de texte Atlantis - Exemples d'utilisation des expressions regulieres.rtf". Il est disponible en téléchargement libre sur le site français d'Atlantis à la page Exemples & modèles de documents. Cliquez sur le lien ci-après pour télécharger ce document immédiatement : Traitement de texte Atlantis - Exemples d'utilisation des expressions regulieres.rtf.

Pour ceux d'entre vous qui ont des besoins encore plus poussés concernant les opérations de recherche/remplacement utilisant les expressions régulières, nous avons rassemblé quelques exemples supplémentaires dans un document nommé "Recherches complexes de mises en forme.rtf". Il est disponible en téléchargement libre sur le site français d'Atlantis à la même page Exemples & modèles de documents. Cliquez sur le lien ci-après pour télécharger ce document immédiatement : Traitement de texte Atlantis - Recherches complexes de mises en forme.rtf.

Voyez aussi…

La recherche dans Atlantis

   Page d'accueil  Téléchargements       Nous contacter