Traitement de texte Atlantis - Aide en ligne
  

 

MAJUSCULES/minuscules

Qu’appelle-t-on "la casse" ?

Comment changer la casse des caractères

Les commandes de changement de casse

. Tout en majuscules

. Tout en minuscules

. Inverser la casse

. Majuscule en début de phrase

. 1ère lettre des mots en majuscule

Casse des caractères et attributs petites ou grandes capitales

Voyez aussi…

Qu’appelle-t-on la "casse" ?

La "casse" est à l’origine un boîtier divisé en compartiments contenant chacun un caractère d’imprimerie. Le "haut de casse" comprend les caractères les moins employés, comme les majuscules. Le "bas de casse" comprend les caractères les plus employés, comme les minuscules.

Dans Atlantis, comme dans tout autre logiciel de traitement de texte, les termes "minuscule" ou "majuscule" ne s’appliquent fondamentalement qu’aux lettres de l’alphabet. En effet, seules celles-ci ont une apparence et une forme différentes selon qu’elles sont saisies en "minuscule" ou "majuscule". La distinction minuscule/majuscule ne s’applique donc pas aux autres caractères comme les nombres, les symboles non alphabétiques, ou les signes de ponctuation.

Un caractère minuscule est également appelé "bas de casse" ou tout simplement "minuscule". Un caractère majuscule est également appelé "haut de casse" ou tout simplement "majuscule". Lorsque vous saisissez une lettre de l’alphabet dans un document, vous le saisissez impérativement en tant que minuscule ou majuscule. Saisir un texte, c’est donc tout d’abord composer sa casse. Cette casse sera considérée comme la mise en forme la plus fondamentale de votre texte.

Changer la casse d’un caractère, c’est donc le faire passer du haut au bas de casse, et donc de sa forme majuscule à sa forme minuscule, ou vice versa.

Atlantis vous permet de changer très facilement la casse de vos textes. Les caractères majuscules peuvent être convertis en minuscules, et vice versa. Pour plus de détails, poursuivez la lecture de la présente page.

Attention !

Les logiciels de traitement de texte, et donc Atlantis, offrent de nombreuses possibilités de mise en forme des caractères, notamment en ce qui concerne la mise en majuscule.

La manière la plus immédiate pour placer un caractère en "haut de casse", c’est-à-dire le mettre en majuscule, c’est de le taper au clavier en maintenant la touche Maj enfoncée.

Mais vous disposez d’une autre possibilité qui peut éventuellement se superposer à ce placement en haut de casse : Vous pouvez activer l’attribut "Petites capitales" ou "Grandes capitales" de mise en forme de la police de caractères dans la boîte de dialogue Police, associée, entre autres, à la commande Format | Police… ou aux propriétés de police de caractères des styles.

Il est très important de bien distinguer, et si possible de ne pas superposer, la mise en lettres majuscules opérée à partir du clavier ou grâce aux commandes de changement de casse, et la mise en lettres capitales opérée à partir de la boîte de dialogue Police. En effet, la méthode employée aura des conséquences sur la façon de procéder pour changer la casse des caractères, ou pour conduire des recherches de mise en forme.

Dans Atlantis, nous distinguerons donc ce qui appartient à la mise en forme de base des caractères, c’est-à-dire à leur forme majuscule ou minuscule, et ce qui appartient à une surcouche de mise en forme qui s’appelle "grandes ou petites capitales". Les deux ne sont pas incompatibles, mais il faut garder à l’esprit que le schéma de casse qui a présidé à la saisie des caractères reste le schéma de base originel pour Atlantis : enlevez l’attribut "grandes ou petites capitales" d’un texte donné, et vous retrouvez automatiquement son schéma de casse originel. La distinction entre "majuscule" et "grande (ou petite) capitale" peut sembler spécieuse, mais elle reflète la réalité de la mise en forme des lettres dans tout traitement de texte. Voyez plus bas Casse des caractères et attributs petites ou grandes capitales pour plus de détails.

Comment changer la casse dans vos documents

Ici, tout dépend de la présence ou de l’absence de sélection, et de la valeur de l’option Mettre en forme en l’absence de sélection présente sous l’onglet Édition des options globales d’Atlantis (commande Outils | Options…). Plusieurs cas peuvent se présenter :

  1. L’option Mettre en forme en l’absence de sélection est active

    — En l’absence de sélection, les commandes de changement de casse s’appliquent automatiquement au mot le plus proche du curseur d’insertion. Notez cependant que la commande Majuscule en début de phrase fait exception. Elle s’applique automatiquement à la phrase courante (voyez plus bas la rubrique correspondante).

    — En présence de sélection, les commandes de changement de casse s’appliquent automatiquement à la sélection courante.

  2. L’option Mettre en forme en l’absence de sélection est désactivée

    Les commandes de changement de casse ne s’appliquent qu’à une sélection.

Les commandes de changement de casse

Les commandes de changement de casse disponibles sur la barre d'outils Édition sont les suivantes :

Commande

Bouton

Raccourci

Tout en majuscules

Maj+F3

Tout en minuscules

Ctrl+F3

Inverser la casse

Ctrl+Maj+F3

1ère lettre de chaque mot en majuscule

Pas de raccourci clavier d'origine

Majuscule en début de phrase

Pas de raccourci clavier d'origine

Changer la casse

Pas de raccourci clavier d'origine

Un clic sur ce bouton ouvre un menu dédié :

En voici une description détaillée :

Tout en majuscules

Prenons le texte suivant pour exemple :

Après application de la commande "Tout en majuscules", la sélection devient :

Tous les caractères de la sélection ont été convertis en majuscules.

Pour mettre une sélection de texte en majuscules, vous pouvez utiliser

— le bouton  (barre d'outils Édition);

— le raccourci clavier Maj+F3;

— le menu associé au bouton Changer la casse (barre d’outils Édition). Voir illustration ci-dessus.

Tout en minuscules

Reprenons le texte suivant pour exemple :

Après application de la commande "Tout en minuscules", la sélection devient :

Tous les caractères de la sélection ont été convertis en minuscules.

Pour mettre une sélection de texte en minuscules, vous pouvez utiliser

— le bouton  (barre d'outils Édition);

— le raccourci clavier Ctrl+F3;

— le menu associé au bouton Changer la casse (barre d’outils Édition). Voir illustration ci-dessus.

Inverser la casse

Prenons le texte suivant pour exemple :

Après application de la commande "Inverser la casse", la sélection devient :

Tous les caractères majuscules de la sélection ont été convertis en minuscules, et les minuscules en majuscules.

Pour inverser la casse d'une sélection, vous pouvez utiliser

— le bouton  (barre d'outils Édition);

— le raccourci clavier Ctrl+Maj+F3;

— le menu associé au bouton Changer la casse (barre d’outils Édition). Voir illustration ci-dessus.

Majuscule en début de phrase

Prenons le texte suivant pour exemple :

Après application de la commande "Majuscule en début de phrase", la sélection devient :

Le premier caractère de chaque phrase a été mis en majuscule.

Pour mettre le premier caractère de chacune des phrases d'une sélection, vous pouvez utiliser

— le bouton  (barre d'outils Édition);

— le menu associé au bouton Changer la casse (barre d’outils Édition). Voir illustration ci-dessus.

Remarques :

— En l’absence de sélection, c’est le premier caractère de la phrase où se trouve le caret qui est mis en majuscule.

— Lors de la frappe, le premier caractère de chaque phrase est automatiquement mis en majuscule par Atlantis lorsque l’option Majuscule en début de phrase est active dans les Options de correction automatique (commande Outils | Options de correction automatique…). Cliquez ici pour avoir des précisions sur l’utilisation de cette option dans Atlantis.

1ère lettre des mots en majuscule

Prenons le texte suivant pour exemple :

Après application de la commande 1ère lettre des mots en majuscule, la sélection devient :

Le premier caractère de chaque mot a été mis en majuscule.

Pour mettre le premier caractère de chacun des mots d'une sélection en majuscule, vous pouvez utiliser

— le bouton  (barre d'outils Édition);

— le menu associé au bouton Changer la casse (barre d’outils Édition). Voir illustration ci-dessus.

Notez que les diverses commandes de changement de casse font également partie des options associées aux champs Titre du document, Sujet du document, Commentaires du document, Mots clés, Auteur du document, Auteur du dernier enreg., Nom du fichier, Nom du fichier avec son chemin :

Casse des caractères et attributs petites ou grandes capitales

Dans tout logiciel de traitement de texte, et donc dans Atlantis, la mise en forme de base des caractères concerne leur aspect lors de la saisie. Il s’agit là de l’intention initiale de l’auteur du document. Cette intention se manifeste tout d’abord par le choix d’une police de caractères donnée (Arial, Times New Roman, etc.), puis par la forme minuscule ou majuscule des lettres (l’option minuscule ou majuscule ne s’applique ni aux nombres, ni aux symboles non alphanumériques, ni aux signes de ponctuation).

L’option minuscule ou majuscule constitue le schéma de base de toute saisie de lettre. Chacune des lettres saisies est ainsi implicitement marquée "bas de casse" (minuscule), ou "haut de casse" (majuscule). Ce marquage est fondamental et se fait lors de la saisie au clavier. On peut changer ce marquage en remplaçant le texte original par une nouvelle saisie, ou bien en utilisant les diverses commandes de changement de casse disponibles (voyez plus haut les rubriques consacrées au changement de casse pour plus de détails).

À cette mise en forme de base de la casse des lettres en minuscule ou majuscule, les logiciels de traitement de texte, et donc Atlantis, vous offrent la possibilité d’ajouter une surcouche de mise en forme en Grandes capitales ou Petites capitales. Cette option n’est pas disponible à partir du clavier, c’est-à-dire lors de la saisie initiale. Elle n’est disponible qu’à partir de la boîte de dialogue Format | Police… (Ctrl+D), des boutons de barre d’outils dédiés, ou de toute autre la boîte de dialogue permettant de modifier les Attributs de la police de caractères utilisée (propriétés des styles, des modèles de format de la palette de formats, etc.). Vous tapez donc obligatoirement vos textes en minuscules ou en majuscules, ou en minuscules avec initiale capitale. Ça constitue le "socle" ou la "base" de votre mise en forme de caractères. L’option "Grandes (ou petites) capitales" ne fait que se superposer éventuellement à cette base.

Même si ça peut vous paraître spécieux, au clavier il n’y a pas de "grandes (ou petites) capitales" ! Il n’y a que des majuscules ou des minuscules.

Cette distinction entre couche de base en minuscules/majuscules et éventuelle surcouche en grandes/petites capitales est importante car elle a des conséquences sur de nombreux aspects de la mise en forme de caractères. En effet, si vous ôtez l’attribut "Grandes capitales" à un texte, vous révélez sa mise en forme originelle au clavier. Ainsi, des caractères qui ont l’apparence de caractères "majuscules" peuvent en réalité être :

— Simplement "Majuscules"

— À la fois, "Majuscules" et "Grandes capitales"

— À la fois, "Minuscules" et "Grandes capitales"

— À la fois, "Minuscules/Majuscules" et "Grandes capitales"

Ainsi, sous les "Grandes capitales", il peut n’y avoir que des minuscules, ou bien que des majuscules, ou bien un panachage de minuscules et majuscules.

Si vous ôtez l’attribut "Grandes capitales" à un texte qui mélange une sous-couche "Majuscules" avec une surcouche "Grandes capitales", vous retrouvez la sous-couche "Majuscules". "ABRICOT" (Grandes majuscules) redevient "ABRICOT" (simples majuscules), par exemple.

Si vous ôtez l’attribut "Grandes capitales" à un texte qui mélange une sous-couche "Minuscules" avec une surcouche "Grandes capitales", vous retrouvez la sous-couche "Minuscules". "ABRICOT" (Grandes majuscules) redevient "abricot" (simples minuscules), par exemple.

Si vous ôtez l’attribut "Grandes capitales" à un texte qui mélange une sous-couche "Majuscule initiale + minuscules" avec une surcouche "Grandes capitales", vous retrouvez la sous-couche "Majuscule initiale + minuscules". "ABRICOT" (Grandes majuscules) redevient "Abricot" (Majuscule initiale + minuscules), par exemple.

La façon de rechercher ces caractères avec Ctrl+F, ou de changer leur mise en forme, sera donc différente selon que la surcouche "Grandes capitales" est ou n’est pas présente dans le texte ciblé.

Prenons un exemple.

Supposons que vous tapiez "abricot" en minuscules, puis que vous lui appliquez l'attribut "Grandes capitales". Ce mot va avoir l'apparence d'un texte tapé en majuscules : ABRICOT. Si vous faites une recherche de caractères majuscules avec "^U", Atlantis ne trouvera rien. Si par contre, vous faites une recherche de caractères minuscules avec "^L", Atlantis trouvera bien le mot "ABRICOT" ! Pourquoi, me direz-vous ? Tout simplement parce que, sous la surcouche "Grandes capitales", ce mot a un schéma de casse de base qui est justement "bas de casse", donc minuscule ("abricot"). Enfin, si vous faites une recherche de caractères ayant l’attribut "Grandes capitales", Atlantis trouvera ce même mot (“ABRICOT”). Vous aurez donc des mots qui seront considérés par Atlantis comme écrits à la fois en “minuscules” et en "Grandes capitales". Et qui auront l’apparence de mots écrits en “majuscules”. Soyez donc très prudent quand vous appliquez l’attribut "Grandes capitales" à des lettres. Il vaut généralement mieux réserver cet attribut à des titres dont vous saurez qu’ils ont été ainsi mis en forme.

Remarques :

— L’attribut Petites capitales ne modifie l’apparence que des lettres minuscules. Les lettres initialement saisies comme "majuscules" au clavier gardent la même apparence et la même taille quand on leur applique l’attribut Petites capitales.

— L’attribut Grandes capitales éventuellement associé aux titres de type "Titre 1", "Titre 2", Titre 3", etc. n’est pas repris par Atlantis lorsque vous créez une table des matières automatique. Les titres de la table des matières automatique reprennent le schéma de casse des titres du document tel qu’il a été originellement saisi au clavier. Par exemple, un titre qui apparaît en "Grandes capitales" dans le document comme "TRAITEMENT DE TEXTE ATLANTIS", sera repris dans la table des matières correspondante sous la forme "Traitement de texte Atlantis" parce que c’est sa mise en forme sous-jacente, originelle, avant application de l’attribut "Grandes capitales".

— Les options Ignorer les mots avec Majuscule Initiale et Ignorer les mots TOUT en MAJUSCULES de la vérification orthographique ne s'appliquent qu'au schéma de casse minuscule/majuscule sous-jacent à toute mise en forme avec attribut Petites capitales ou Grandes capitales. Prenons un exemple. Supposons que l'option Ignorer les mots TOUT en MAJUSCULES soit ACTIVE, et que nous ayons un texte tapé tout en minuscules comme celui-ci :

abricozt

Appliquons-lui l'attribut Grandes capitales. Il s'affichera ainsi : ABRICOZT, comme s'il avait été tapé en majuscules. Malgré cette apparence de mot écrit "TOUT en MAJUSCULES", Atlantis ne l'ignorera pas, et le marquera malgré tout comme mal orthographié. La raison en est que le schéma de casse sous-jacent à ce mot en Grandes capitales est un schéma de casse en minuscules qui ne relève pas de l'option Ignorer les mots TOUT en MAJUSCULES.

— En conséquence de tout ceci, nous vous recommandons d'utiliser les attributs de police de caractères Petites capitales ou Grandes capitales avec parcimonie et précaution. D'une manière générale, il est préférable de réserver les attributs de police de caractères Petites capitales ou Grandes capitales à des titres ou à des têtes de chapitre.

— Vous pouvez appliquer les attributs Petites capitales et Grandes capitales de 2 manières différentes :

— En utilisant les boutons  et (barre d'outils Police).

— En activant les options correspondantes dans la boîte de dialogue Format | Police…

Voyez aussi…

   Page d'accueil  Téléchargements       Nous contacter